Hygiène de vie et ronflement

Hygiène de vie et ronflement : un rapport souvent vérifié

Pour ceux dont le ronflement ne provient pas d’une affection spécifique telle que l’apnée du sommeil ou l’asthme, il est possible de diminuer fortement ou même supprimer complètement les ronflements simplement en modifiant quelques habitudes.

Changements de mode de vie pour vous aider à arrêter de ronfler

  • Hygiene de vie et ronflementPerdre du poids :

    Perdre un peu de poids peut réduire les tissus adipeux au fond de la gorge et diminuer, voire même arrêter, le ronflement.

  • Arrêter de fumer :

    Si vous fumez, vos chances de ronfler sont grandes. Fumer irrite les membranes du nez et de la gorge, ce qui peut bloquer les voies respiratoires et provoquer des ronflements. Bien que cesser de fumer soit plus facile à dire qu’à faire, cela peut apporter un soulagement rapide du ronflement.

  • Évitez l’alcool, les somnifères et les sédatifs :

    car ils détendent les muscles de la gorge et gênent la respiration. Discutez également avec votre médecin de tous les médicaments sur ordonnance que vous prenez, car certains encouragent un sommeil plus profond qui peut aggraver le ronflement.

  • Faites attention à ce que vous mangez avant de vous coucher :

    Les recherches montrent que le fait de manger de gros repas ou de consommer certains aliments, tels que du lait ou du lait de soja, juste avant l’heure du coucher peut aggraver le ronflement.

  • L’exercice en général peut réduire le ronflement :

    même si cela ne conduit pas à une perte de poids. En effet, lorsque vous tonifiez divers muscles de votre corps, tels que vos bras, vos jambes et vos abdominaux, ceci conduit à tonifier les muscles de votre gorge, ce qui peut conduire à moins de ronflement. Il existe également des exercices spécifiques que vous pouvez faire pour renforcer les muscles de votre gorge.

  • Pratiquer une bonne hygiène de sommeil :

    Avoir un rythme de sommeil régulé est crucial pour maintenir une vie saine. Par conséquent, de mauvaises habitudes de sommeil peuvent avoir sur votre corps un effet similaire à la consommation d’alcool. Si vous êtes privé de sommeil ou si vous n’avez pas beaucoup dormi récemment, il est probable que vous commenciez à ronfler une fois que vous vous êtes endormi. En état de manque de sommeil, le corps et le cerveau tombent plus rapidement dans un état de sommeil plus profond, ce qui entraîne une perte de muscles.
    Commencez à pratiquer une bonne hygiène de sommeil et votre ronflement pourrait cesser. De plus votre corps tout entier se sentira également en meilleure santé, plus fort et vous obtiendrez une meilleure clarté mentale.

  • Buvez beaucoup d’eau :

    Buvez plusieurs litres d’eau dans la journée. Trois litres minimum pour les hommes et deux et demi pour les femmes.  Évitez de dessécher votre bouche (et de ronfler plus fort) en restant hydraté tout au long de la journée.

Soignez votre alimentation peut diminuer ou faire cesser le ronflement

Pour les ronfleurs dont la sévérité est légère et ne provient pas d’une apnée du sommeil ou d’une pathologie grave, porter une attention particulière à leur régime alimentaire peut s’avérer d’une grande efficacité. il est notoire que perdre du poids, notamment au niveau des tissus mous offre un meilleur passage à l’air au niveau de la gorge et du larynx.

The citron thym miel antironflementMais en plus de surveiller son poids il faut savoir que certains éléments libèrent le nez des mucosités et favorisent donc aussi le passage de l’air pendant la nuit. Il est donc particulièrement recommandé d’ingérer ces apports le soir avant le coucher. On privilégiera notamment des boissons à base de :

  • thé
  • citron
  • thym
  • miel

Des éléments comme les algues et l’ail, que vous pouvez consommer durant le repas du soir, font également merveille.

Les aliments à bannir

Certains sont à éliminer, le soir, si vous voulez agir sur le ronflement. Notamment tout ce qui est gras comme la charcuterie, viande rouge ou produits laitiers. Tous entraînent une digestion longue et accentuent les risques de ronfler. Ces conseils sont également valables pour ceux souffrant d’apnée du sommeil.

Dans le même ordre d’idée, dans la mesure du possible, bannissez l’alcool qui agit en détendant les muscles de la gorge, gênent la respiration et provoque le ronflement.

Alimentation et ronflementLe bon principe

Il est essentiel de dîner le soir, mais il faut raison garder, et donc rester raisonnable sur les quantités. “Repas de communion” et “festins” sont à proscrire pour qui veut éviter de ronfler. D’autre part, pour un bon sommeil et un endormissement rapide, il est pertinent d’attendre la fin de la digestion, 2 heures au moins, avant d’aller au lit.

En conclusion, manger raisonnablement et équilibré le soir aura une influence bénéfique et naturel sur le sommeil et évitera les ronflements pour les cas les moins sévères.